L'HISTOIRE

CŒUR D'ESSONNE - TERRE DE RECORDS

Une histoire qui a commencé au début du 20e siècle

A story that began in the early 20th century

Depuis le début du siècle précédent, l'ESSONNE a vu naître des lieux qui ont construit  l'HISTOIRE INTERNATIONALE, dans le domaine de l'aviation, de l'automobile, des motos.

Entre les sites de VIRY CHATILLON pour l'aviation, La NATIONALE 20 a ARPAJON, La construction du circuit IINTERNATIONAL de MONTLHERY pour l'automobile et la BASE AERIENNE 217 pour les essais en vol NATIONAUX, toute l'ingéniosité humaine a inventé l'histoire!

Tous ces inventeurs n'ont eu de cesse de tenter des records de vitesse, car c'était la manière de présenter au monde leur supériorité !!

La nationale 20 et la BA 217, font désormais partie de la COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION COEUR D'ESSONNE.

Ce patrimoine historique majeur va revoir le jour grâce à cette nouvelle manifestation, La BA217 SPEED WEEK !

COEUR D' ESSONNE - LAND OF RECORDS  

A story that began in the early 20th century Since the beginning of the previous century, the ESSONNE has seen the birth of places that have built the INTERNATIONAL HISTORY, in the field of aviation, automobile, motorcycles.

Between the VIRY CHATILLON sites for aviation, NATIONAL 20 at ARPAJON,

The construction of the MONTLHERY INTERNATIONAL track for the automobile and the AIR BASE 217 for the NATIONAL flight tests, all the human ingenuity invented the history !

 

All these inventors have never stopped trying to speed records, because it was the way to present to the world their superiority !!

 

The national 20 and the BA 217, are now part of the COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION COEUR D'ESSONNE.

 

This major historical heritage will revive during  this new event:

The BA217 SPEED WEEK!

LES TENTATIVES DE RECORDS À ARPAJON

SUR LA ROUTE NATIONALE 20

 

Une histoire qui a commencé au début des années 1920

A story that began in the early 1920s

Si vous voulez en savoir plus sur ces records,allez visiter cette page :

UnIf you want to know more about these records, visit this page:

http://fr.roadbook.wikia.com/wiki/La_ligne_droite_des_records_d'Arpajon

LES RECORDS SUR LA BASE AÉRIENNE 217

Une histoire qui débute après la seconde guerre mondiale

A story that begins after the Second World War

De nombreux recordsont été établis sur la BA217 dès la fin de la seconde guerre mondiale.

Jacquelie AURIOL , la belle fille du Président de la république a hissé les couleurs Françaises sur de nombreux records du Monde, de vitesse en Mirage , d'altitude en Hélicoptère

  • 1946 : Vol du premier avion français à réaction.

  • 1948 : Première éjection en plein vol.

  • 1949 : Essai du premier hélicoptère français[réf. nécessaire] (Un SNCASE SE.3100 français avait déjà volé le 23 octobre 1948 à la base aérienne 107 Villacoublay).

  • 1952 : Le mur du son est franchi pour la première fois avec un avion français.

Many records have been established on the BA217 since the end of the Second World War. Jacquelie AURIOL, the beautiful daughter of the President of the Republic has raised the French colors on many records of the World, speed in Mirage, altitude Helicopter    

 

 

1946: Flight of the first French jet plane.     

1948: First ejection in full flight.     

1949: Trial of the first French helicopter [ref. needed] (A French SNCASE SE.3100 had already flown on 23 October 1948 at 107 Villacoublay Air Base).     

1952: The wall of sound is crossed for the first time with a French plane.

20170511_1_2_6_1_1_obj14699778_1.jpg

CENTRE D'ESSAI EN VOL 

UNE HISTOIRE DE FEMMES ET D'HOMMES

Le centre d'essais ouvrit officiellement le 1er août 1945. Il disposa rapidement d'infrastructures innovantes pour l'époque : piste de plus de 3 km de long, et 100 mètres de large, zone inondable à la demande. Construite en 1949, cette piste est alors la plus longue d'Europe. Le centre d'essais en vol (CEV) dispose d'antennes à Istres, Cazaux, en 1949 pour tester les missiles et en Algérie à Hammaguir et à Colomb-Béchar.

Le CEV intègre rapidement l'étude et l'essai de prototypes d'avions militaires et de leurs équipements, parachutes, sièges éjectables, radio-radar, armement, effets médico-physiologiques, etc., puis, des hélicoptères. En 1950, le CEV emploie 46 pilotes dont 21 pilotes d'essais « brevetés », 22 pilotes « non spécialisés » et trois moniteurs de l'EPNER[1].

Lors de son ouverture, le pilote Paul Badré sur Messerschmitt Me 262 est le premier Français à piloter un avion à réaction en France.

Dans les années 1950, huit pilotes d'essai y perdront la vie.

De nombreuses premières auront lieu à Brétigny :

  • test du siège éjectable le 9 juin 1948, par le Français Robert Cartier sur un Gloster Meteor conduit par un pilote britannique[2] ;

  • premier lâcher d'une femme sur avion à réaction en la personne de Jacqueline Auriol sur Vampire en 1951, qui passera le mur du son le 15 août 1953 sur Dassault Mystère II et deviendra pilote d'essai au CEV ;

  • passage du mur du son par un Dassault Mystère II piloté par Roger Carpentier le 12 novembre 1952[3] ;

  • essais du Leduc 021 en août 1953 ;

  • record du monde d'altitude en hélicoptère Alouette II par Jean Boulet à 11 000 m ;

  • observations astronomiques de Mars par Audouin Dollfus en ballon à gaz stratosphérique.

Sources WIKIPEDIA.

The test center officially opened on August 1, 1945.

It quickly had innovative infrastructures for the time: track more than 3 km long, and 100 meters wide, flood area on demand.

Built in 1949, this track is the longest in Europe.

 

The flight test center (CEV) has antennas in Istres, Cazaux, in 1949 to test missiles and in Algeria to Hammaguir and Colomb-Bechar. The CEV quickly integrates the study and testing of prototypes of military aircraft and their equipment, parachutes, ejection seats, radio-radar, armament, medico-physiological effects, etc., and helicopters.

  • In 1950, the CEV employed 46 pilots, including 21 "patented" pilots, 22 "non-specialized" pilots and three EPNER monitors [1]. When it opened, the driver Paul Badre on Messerschmitt Me 262 is the first French to fly a jet plane in France.

  • In the 1950s, eight test pilots lost their lives. Many firsts will take place in Brétigny:

  •   test of the ejection seat on June 9, 1948, by the French Robert Cartier on a Gloster Meteor led by a British pilot [2];     first release of a woman on a jet in the person of Jacqueline Auriol on Vampire in 1951, who will pass the wall of sound on August 15, 1953 on Dassault Mystery II and will become test pilot at the CEV;     

  • passage of the sound barrier by a Dassault Mystere II piloted by Roger Carpentier on November 12, 1952 [3];     

  • tests of Leduc 021 in August 1953;     

  • altitude world record in Alouette II helicopter by Jean Boulet at 11,000 m;     astronomical observations of Mars by Audouin Dollfus in a stratospheric gas balloon.

 

         WIKIPEDIA Sources

 
 
 
  • LogoFacebookBlanc-70px